English French

Ballade inattendue dans les cimetières de Zurich

Lorraine Guay

Géographe et auteure

Au cours d’un séjour en Suisse, ma sœur a visité l’un des plus anciens cimetières de Zurich : Friedhof (cimetière en français) Manegg. Surprise par les particularités du lieu, j’ai voulu en savoir davantage sur les différentes pratiques suisses concernant le dernier repos. Leurs approches multiples et avant-gardistes diffèrent parfois beaucoup des nôtres…

Après l’incorporation d’Enge et de Wollishofen à la ville de Zurich, en 1893, il fut décidé de ne pas créer un cimetière central pour l’ensemble de la ville de Zurich, mais plutôt un cimetière de district : Friedhof Manegg. Ouvert en 1897, la partie la plus ancienne du cimetière fut conçue par l’architecte paysagiste Gottlieb Friedrich Rothpletz. En 1909, la nouvelle section en forme d’ellipse s’ouvrant sur des rangées semi-circulaires deviendra l’emblème du cimetière de Manegg.

Un ange à trompette en bronze, sculpté par l’artiste Alfred Huber, identifie la fosse commune dans le cimetière Manegg. Photo : Constance Guay.
Noms et dates de décès des personnes inhumées dans la fosse commune de Manegg. Photo : Constance Guay.

De 1906 à 1925, trois tentatives de construction d’une chapelle d’abdication (chapelle consacrée aux funérailles) échouèrent, car les abdications avaient encore souvent lieu à la maison. La chapelle d’abdication sera finalement construite en 1930. Puis, en 1963, une grande fosse commune fut ouverte pour la première fois dans la ville de Zurich. En 2004, l’ensemble du complexe du cimetiè re, y compris les murs, les clôtures, les portes et 47 tombes, a été placé sous la protection de la ville de Zurich. Berceau du protestantisme, Zurich est la ville la plus populeuse de Suisse et l’une des plus chères au monde. Pourtant, ses habitants ont droit gratuitement à une tombe ou une niche en rangée. La réservation à l’avance n’est pas possible. Une tombe en rangée subsiste pendant au moins 20 ans. Une fois la période de repos expirée, ces tombes seront enlevées par la ville à défaut d’un renouvellement de bail pour 20 ans. Des champs séparés accueillent les enfants. Pour eux, la location peut dépasser le délai légal de 20 ans. 

La ville de Zurich offre différentes tombes thématiques dans ses 24 cimetières. Ainsi, le thème homme-animal permet à une personne d’être enterrée avec un maximum de 3 animaux de compagnie. Les tombes désignées rebstock (vigne en français) se trouvent dans un champ en terrasse avec prairie, haies d’ifs et de bouleaux. Depuis septembre 2023, l’offre s’est élargie aux LGBTQI qui ont désormais un lieu de repos final dans le premier carré suisse créé pour cette communauté. Il est situé dans le plus grand cimetière public de la ville de Zurich, à Sihlfeld. Le carré thématique Arc-en-ciel ne sera toutefois pas réservé qu’aux membres de la communauté. Il compte environ 30 places pouvant aller jusqu’à 100. D’après Swissinfo, le projet a suscité de nombreuses objections, dont la principale concerne le fait d’exposer des revendications politiques dans un cimetière; la seconde soulève le paradoxe selon lequel des personnes voulant être acceptées par la société désirent s’en démarquer à leur mort. Le service horticole garnira les tombes de plantes aux couleurs vives.

Tombes communautaires

Dans presque tous les cimetières de la ville, des fosses communes pour les inhumations en urnes sont disponibles aussi bien pour les résidents que pour les non-résidents. Le lieu exact de sépulture n’est pas indiqué et ne peut pas être décoré individuellement. Cependant, dans la plupart des cimetières, il est possible d’inscrire un nom. Dans le Friedhof Manegg, s’étend ainsi une vaste surface gazonnée faussement silencieuse. Sur des plaques fixées sur un muret de pierres, sont gravés, en rangs serrés, comme sous la terre, on le devine, les noms des personnes qui y séjournent, mais pas pour le repos éternel, car la location ici ne dure que 20 ans.

Pour les personnes qui ont remis leur corps à la disposition de l’Institut d’anatomie de l’Université de Zurich à des fins de recherche, il est prévu qu’une fois les examens terminés, le corps sera incinéré et, si désiré, enterré dans la Tombe d’Honneur anatomique. Une inscription gratuite peut être ajoutée sur la tombe honorifique située en lisière de forêt à proximité du crématorium du cimetière de Nordheim, à Zurich.

En Suisse, l’inhumation hors cimetière est permise dans les jardins privés et la dispersion des cendres peut se faire dans les forêts-cimetières, les montagnes, les lacs et les rivières. Enfin, il est bon de savoir qu’à Zurich, les cimetières sont ouverts jour et nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres dossiers et ressources pour vous

Autres Articles Expert

12 Avr 2024
Articles Expert
Entre Trois-Rivières et Québec, Grondines est la plus ancienne paroisse de Portneuf. Son nom vient des longues battures rocheuses parcourant le littoral et le lit […]
English French

Opening Hours

Tuesday ‒ Friday: 09:00 ‒ 17:00
Friday ‒ Monday: 10:00 ‒ 20:00

L'infolettre de l'Écomusée

Inscrivez-vous et prenez connaissance des dernières ressources, nouvelles, articles et évènements de l’Écomusée. Délivrée une fois par mois dans votre boite courriel.