English French

La Xantolo

Jairo Iván Zapata

Artiste autodidacte

La Xantolo

La Xantolo est une fête commémorative millénaire célébrée dans la Huasteca Potosina située dans l’État de San Luis Potosí, au centre du Mexique. Cet État jouit d’une grande richesse culturelle transmise par ses peuples autochtones: les Tenek et les Naguak.  À travers une ancienne tradition réunissant les vivants et les morts se célèbre la plus grande fête de la Huasteca Potosina, la Xantolo. Les célébrations prennent la forme de danses au son des chants et de la musique. Ainsi, danseurs, musiciens, chanteurs et autres célébrants se réunissent autour d’agapes partageant des plats typiques de la région pour jouir ensemble des saveurs, odeurs et couleurs des mets, des fleurs, du copal et des fruits. Devant des autels dédiés aux morts, les participants interpellent leurs proches qui ont déjà quitté ce monde.  La Xantolo  se vit dans les maisons, les cimetières et les places publiques.  Des offrandes s’accumulent pendant que les danseurs évoluent dans des tenues très frappantes avec des masques en bois très emblématiques.

Les 1er et 2 novembre se dressent les autels avec photographies des défunts et offrandes, dont du pain, pour représenter la confrérie, de l’eau qui purifie et abreuve les âmes assoiffées tout au long du chemin, et d’autres nourritures pour restaurer les âmes. L’autel se doit d’être à différents niveaux pour représenter le ciel et la terre. Un arc orné de fleurs de cempasuchil marque l’entrée du portail des morts, des ampoules ou des bougies apportent la lumière qui guide les âmes vers l’autel. Des friandises en forme de crânes aux nombreuses couleurs font également partie du décor. Le copal mortuaire dont le parfum est omniprésent purifie l’autel et chasse les mauvais esprits. Un tapis de pétales égaye et relie le défunt à ses amis. Le sel constitue l’élément qui aide le corps à ne pas se corrompre lors de son transfert. Et pour finir, des confettis aux multiples couleurs et formes, accompagne le montage ceux-ci étant des ingrédients essentiels dans toutes célébrations mexicaines.

La croyance veut que l’âme revienne profiter de la fête, des plats et des fruits, qu’elle contemple les fleurs de cempasuchil sur l’autel érigé en l’honneur de sa vie et de son séjour sur terre. Ainsi les vivants et les morts sont-ils réunis dans cette dimension spirituelle qui chaque année les ramène dans un espace virtuel situé entre les deux royaumes. C’est pourquoi cette célébration millénaire est si importante pour ces peuples.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres dossiers et ressources pour vous

Autres Articles Divers

14 Fév 2024
Articles Divers
Voici un compte-rendu de Gaëtan Hallé, président de Mont-Marie, corporation de cimetières concernant la sauvegarde du mausolée de Pierre-Achille Bourget ancien maire du village de […]
English French

Opening Hours

Tuesday ‒ Friday: 09:00 ‒ 17:00
Friday ‒ Monday: 10:00 ‒ 20:00

L'infolettre de l'Écomusée

Inscrivez-vous et prenez connaissance des dernières ressources, nouvelles, articles et évènements de l’Écomusée. Délivrée une fois par mois dans votre boite courriel.